KINSHASA/ SOCIÉTÉ : Le Coordinateur National de la DYCOD-RDC Me Patient Bashombe, participe à la table ronde d’échanges entre les acteurs de la Société Civile et la Sous-Secretaire d’État Américain Madame Lisa Peterson

Il s’est tenue, ce Jeudi 17 juin 2021, dans la Résidence de l’ambassadeur des USA en RDC, une à Table ronde d’échanges entre les acteurs de la société civile et Mme Lisa Peterson, sous-secrétaire d’État américain pour la démocratie, les droits humains et l’emploi sur les questions de Paix et sécurité en RDC.


Me Patient BASHOMBE MATABISHI, Coordonnateur national de la Dynamique Communautaire pour la Cohésion sociale et le Développement DYCOD-RDC y a participé en tant que personnalité et expert dans le domaine de Paix et cohésion sociale.


Par cette occasion, Me Patient BASHOMBE a salué la décision du Chef de l’État Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO instituant l’état de siège, même si selon lui les résultats ne sont pas encore satisfaisants.

Les acteurs de la Société civile accompagnent l’état de siège et espèrent vivement que cette mesure ultime dans la recherche de la sécurité arrivera dans quelques semaines à produire des fruits satisfaisants au regard des objetifs escomptés, dans le cas contraire, ce sera une énorme, une perte et un gâchis.


Les acteurs de la société civile ont souligné la nécessité pour les USA d’accompagner l’État Congolais dans la lutte contre l’impunité, les crimes de violence sexuelles, les massacres et les crimes contre l’humanité et crimes de guerre odieux et crapuleux commis par les éléments des groupes armés sur les populations civiles dans la partie EST de la RDC.


A ce sujet d’ailleurs, le rapport Mapping devrait intéresser l’administration américaine pour pousser le Conseil de sécurité des Nations Unies en vue de la mise en place d’un Tribunal Pénal international pour la RDC.


Les acteurs de la société civile ont également insisté sur l’urgence de mettre en place un mécanisme DDR Communautaire en vue d’impliquer les communautés dans la réinsertion des ex combattants.


 » La paix étant une construction. Nous avons recommandé les USA d’appuyer l’État Congolais à se doter d’un Plan de Paix claire avec une approche holistique en vue de construire la Paix sous forme d’une architecture à l’image d’un architecte qui ne peut pas construire une bâtisse sans plan » dixit Patients Bashombe.


La DYCOD-RDC a révélé au cour de ces assises qu’elle vient de finaliser un document de proposition de la stratégie nationale pour la cohésion sociale, qui intègre également l’ébauche du plan de paix pour la RDC, document qui sera soumis sous peu à la validation officielle.


D’autres questions sur la lutte contre la corruption, la participation des acteurs de la société civile dans les instances de prise de décision en vue de l’amélioration de la Gouvernance, des droits de l’homme, particulièrement les droits des minorités ont été évoquées.

« Nous ne pouvons pas passer sous silence la question des reformes électorales en vue de l’organisation des élections à l’horizon 2023 », à ce sujet, les acteurs ont noté leur insatisfaction sur la manière dont le Parlement a voté
la loi organique sur la Commission Électorale Nationale Indépendante CENI, due à la sous représentation des personnalités de la société civile dans le Bureau de la CENI.

Madame Lisa PETERSON et l’Ambassadeur américain Mick HAMMER ont pour leur part réitéré leur volonté de collaborer et d’appuyer les acteurs et les organisations de la société civile de la RDC en vue qu’ils jouent leurs rôle dans la construction de la paix, la démocratie, la Gouvernance et la cohésion sociale.

Précisons que les acteurs de la Société civile présents lors de cette table ronde ont décidé, à l’issue de cette rencontre de haut niveau, d’unir leurs organisations en vu de la création et la mise en place d’un Consortium de 4 organisations de la société civile sur la Cohésion sociale et les droits humains afin d’implémenter un programme qui sera soumis à l’appui financier des USAID à travers son agence de développement.


Précisons en fin que les acteurs de la Société civile invités et ayant participé activement à cette Table ronde sont:

  1. Me Patient BASHOMBE, Coordonnateur national DYCOD RDC
  2. Mlle Rebecca KABUO, Militante de la LUCHA,
  3. Mlle Richine MASENGO KAPINGA, Directrice Exécutive l’ Organisation SI JEUNESSE SAVAIT,
  4. Mr Adrien SINAFASI, Coordonnateur de la Dignité Publique [ en faveur des minorités Pygmées].

Chelsea Malaika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.