KINSHASA/ SOCIÉTÉ : Vaste campagne de plaidoyer du CCPSC auprès des animateurs du Gouvernement central.

C’est depuis quelques semaines qu’une délégation du Cadre de concertation Provincial de la Société Civile, conduite pr son Président Zozo Sakali séjourné à Kinshasa pour une série des plaidoyers en faveur du développement du Sud-Kivu.

A ce sujet, plusieurs ministres ont étés rencontrés dont les derniers en date sont ceux de l’intérieur, des droits humains et celui de l’industrie.

Chez le Ministre National de l’intérieur, il a essentiellement été question de la rétrocession devenue inexistante. Par l’occasion, les délégués de la société Civile du Sud-Kivu ont plaidés pour la retenue de 49% des recettes à la source, tel que le stipule la loi sur la libre administration des Provinces et la Constitution. A ce sujet, le Ministre de l’intérieur a promis de tout faire pour que cette tenue de 40% à la source soit une réalité pour booster le développement des Provinces dont celle du Sud-Kivu.

Chez le Ministre des droits humains, les délégués du CCPSC ont plaidés notamment pour l’amélioration des conditions dans les sites miniers et dans les milieux carcérales. A ce sujet, le Ministre des droits humains a promis de se rendre au Sud-Kivu d’ici le 26 Juittet 2021 pour se pencher sur toutes ces questions qui relèvent de son ministère.

En fin, la délégation du Sud-Kivu a rencontrée, le Ministre de l’industrie, qui a répondu aux preoccupations de la Société Civile en promettant notamment de tout faire pour promouvoir la petite industrie en mettant l’accent sur la savonnerie et d’autres petites initiatives privés des jeunes entrepreneurs.

Blanchard Pataoli

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.