ITURI/ POLITIQUE : Etat de siège en Ituri: Entre l’envie et l’espoir de vivre dans la paix et le développement

Une année après sa nomination à la tête de la Province de l’Iruri dans le cadre de l’Etat de siege; Luboya Nkashama Johnny, Gouverneur militaire sucite dans les esprits de la population de l’Iruri d’une part l’envie de revenir vivre et investir en Ituri et d’autre part pour d’autres l’espoir de vivre en paix.

Alors qu’il y a quelques mois seul le langage de des armes se faisait entendre en Ituri, aujourd’hui le ciel est en train de s’éclaircir au point que l’inquiétude et la peur ont cédés la place à l’espoir.

Pendans qu’un élan de développement à travers la construction des infrastructures est visible dans la Ville de Bunia, dans différents territoires jadis bastion des milices et groupes armés, les lignes sont en train de bouger.

En effet, grâce à l’action du Gouverneur militaire Johnny Luboya Nkashama qui a convaincu les miliciens à déposer les armes pour donner la chance à la paix, aujourd’hui il est possible d’aller et de revenir à l’intérieur de la Province sans inquiétudes.

L’astuce de taille utilisé par le gouverneur militaire, c’est celui de dire aux uns et aux autres qui avaient décidés de prendre les armes qu’il est temps de les déposer pour rejoindre le programme P-DDRCS initié par le Chef de l’Etat. Johnny Luboya Nkashama a ainsi promis de ne plus tourner les armes des FARDC contre les fils de la Province qui décident de revenir aux bons sentiments,mais de ne traquer que les étrangers ADF/ NALU qui ont choisi de terroriser la population.

Actuellement le mouvement des déplacés vers la Ville est en train de s’estomper car l’espoir de revivre en paix chez soi est en train de renaître.

Pendant ce temps, dans la Ville de Bunia, chef-lieu de la Province de l’Ituri, l’accalmie observé dans les territoires a permis à l’autorité Provinciale d’amorcer plusieurs chantiers infrastructurels. Le cas est celui de l’aéroport de Bunia qui est en chantier. L’on observe que les travaux d’agrandissement, de rallongement de la piste de l’aéroport et l’asphaltage des différents tronçons routiers se déroulent correctement.

A ce sujet d’ailleurs, les travaux d’asphaltage de huit kilomètres additionnels de la voirie urbaine de Bunia ont effectivement démarré le vendredi 5 août 2022 à la grande satisfaction de la population de Bunia.
Une matérialisation de la promesse du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de son passage en 2021.

Notons que ces travaux sont exécutés par l’entreprise Mont Gabaon.

Le gouverneur militaire, le lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny, qui a inspecté les matériels de cette entreprise en a appelé les opérateurs économiques de l’Ituri à la culture fiscale pour le développement de cette province.

Pour se rassurer de la capacité technique de cette entreprise, le gouverneur de province a visité la centrale d’enrobé de la société Mont Gabaon située à Dele, ainsi que les travaux d’agrandissement de l’aéroport national de Bunia, exécutés par la même société sur financement du gouvernement central qui ne lésine pas sur les moyens pour doter l’Ituri des infrastructures répondant aux normes, en plus de la détermination du chef de l’Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi à pacifier la province en cette période de l’état de siège.

Ainsi pour la population de l’Iruri, la gouvernance militaire a prouvée sa capacité de contenir l’insécurité et l’instabilité qui étaient devenus l’autre nom de l’Ituri.

Blanchard Pataoli