RDC/ SANTÉ: A Bibwa 2, le Gouvernement et le banc syndical satisfaits des avancées enregistrées dans le processus de réactivation des avantages sociaux de toutes les catégories professionnelles de la santé en RDC

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, accompagné de la Vice-Ministre Véronique Kilumba Nkulu, a clôturé avec succès, le lundi 10 octobre 2022, tard dans la soirée, les travaux de négociations entre le gouvernement et le banc syndacal, sur le processus de réactivation des avantages sociaux de toutes les catégories professionnelles de la santé en RDC.

A l’issue de quatre jours des travaux, les délégués du gouvernement et ceux de banc syndical du secteur de la santé se sont mis d’accord sur des propositions à transmettre au Gouvernement de la République, concernant les indemnités de transport et logement des personnels de santé.

Dans son mot de clôture, le Ministre Jean-Jacques Mbungani a remercié tous les participants et ceux qui ont concouru à l’avancement de ces travaux, en soulignant l’utilité d’une telle rencontre entre le gouvernement et le banc syndical.
« (..) »Je tiens à féliciter tous les participants et tous ceux qui ont concouru à l’avancement de ces travaux, à travers les différents débats sur cette problématique de la réactivation des avantages sociaux des professionnels de santé des services publics de l’État. De telles rencontres entre les responsables du banc gouvernemental et du banc syndical du secteur de la santé sont profondément utiles; elles permettent de passer en revue l’ensemble des problématiques liées à la rémunération du personnel de notre secteur et ce, dans ce cadre permanent que nous avons voulu mettre en place ».

Dr Jean-Jacques Mbungani a poursuivi son allocution en rappelant que cette problématique retient toute l’attention du gouvernement qui en a fait une priorité. (..) »Le gouvernement avait pris acte de cette question lors du conseil des ministres du vendredi 07 octobre 2022. La mécanisation, la régularisation et l’alignement restent la priorité des priorités de notre gouvernement. Elle se fera parallèlement à l’assainissement des fichiers du personnel du Ministère de la Santé. L’adoption du règlement d’ordre intérieur de ce cadre permanent, qui est la commission interministérielle chargée de l’harmonisation de l’enveloppe salariale et l’alignement à la prime de risques des médecins, infirmiers, administratifs et autres professionnels de la santé des services publics de l’État figure parmi les acquis de taille de ces présentes assises ». A-t-il précisé.

Le numéro 1 du département de la Santé Publique de la RDC a conclu son mot par un engagement à porter au plus vite les propositions de ces travaux auprès du gouvernement.
« Je tiens, pour ma part, à remonter au plus vite toutes vos propositions en ce qui concerne les indemnités de transport et logement au gouvernement, afin que les Ministres sectoriels concernés s’en imprègnent, dans le but de trouver des solutions durables, dans un bref délai.
Je continue à croire qu’un partenariat fort, sincère et transparent entre le gouvernement et le banc syndical permettra de renforcer le système de santé dans notre pays.a-t-il conclu, avec assurance.

De leur côté, les délégués du banc syndical ont salué la volonté exprimée par le banc gouvernemental pour la mise en œuvre rapide des résolutions prises afin d’améliorer les conditions sociales des professionnels de la santé.
Pour Dr Fabien Ndjoko, Secrétaire Général adjoint du SYNAMED, son organisation a pris une part active dans les travaux et croit que cette fois-ci, c’est la bonne.
« (…) »Nous tenons à rassurer que le SYNAMED a pris une part active à ces travaux de BIBWA, au cours desquels il a défendu la position des médecins. Le SYNAMED reste convaincu que le gouvernement fera mieux pour rencontrer les attentes des médecins et nous osons croire que cette fois-ci, c’est la bonne ». A-t-il dit.

Le représentant des infirmiers a, pour sa part, exprimé sa satisfaction au regard des résultats du travail, tout en saluant la posture du Ministre Jean-Jacques Mbungani, celle de privilégier le dialogue.
« (..) »la communauté infirmière à fait le travail comme il faut, bien qu’ayant débuté avec un peu de tension. À ce jour de clôture, nous sommes soulagés, étant donné que le gouvernement a pris en compte tout ce que nous avons posé comme revendications. Les négociations vont continuer, mais pour le moment, nous sommes satisfaits, étant donné que le Ministre de la Santé a démontré qu’il est ouvert au dialogue », a-t-il indiqué.

Il sied de noter que ces travaux se sont clôturés à la satisfaction de toutes parties prenantes.

CellCom/ Minsanté