KALEHE/ INFRASTRUCTURE : Yannick Ndatabaye Magadju plaide pour des solutions urgentes pour les routes reliant Bukavu à Goma passant par Kalehe

Les dernières pluies qui se sont abattues sur le territoire de Kalehe et ses environs ces derniers temps ont causées d’importants dégâts et pour ce faire, le notable Yannick Ndatabaye Magadju alerte pour solliciter l’implication des autorités tant Provinciales que nationales afin d’intervenir rapidement en ce moment où cette partie de la Province est presque définitivement coupée du reste de la Province du Sud-Kivu et de la Province voisine du Nord-Kivu.

En effet, le Territoire de Kalehe considérée comme grenier de la Province du Sud-Kivu est aujourd’hui enclavé et coupé de la province du Nord-Kivu par l’effondrement du pont Makelele séparant le Groupement de Mbinga-Nord et Buzi du côté nord , le pont Luzira dans le Groupement de Mbinga-sud du côté Sud à plus ou moins 7km du chef-lieu du Territoire.

Notons également la coupure du pont Chakuba à Bulambika Centre dans le Groupement de Kalima sur l’axe Bunyakiri.

Et d’autre part, la route est coupée à Kitalimwa à l’endroit communément appelé chez les français et tous les autres ponts sont actuellement totalement menacés sur le deux routes suite aux fortes pluies qui continuent à s’observer.

Précisons que les routes sont également coupées à différents endroits sur la Route National N° 2 et sur la Route Nationale N° 3 toujours en territoire de Kalehe.

Les routes de désertes agricoles pour leurs parts ainsi que différents ponts dans plusieurs groupements sont endommagés, au point qu’il est actuellement difficile d’acheminer les produits des champs vers les centres urbains.

Ainsi, Monsieur Yannick Ndatabaye Magadju sollicite l’implication personnelle et urgente de l’autorité provinciale en attendant la réalisation effective de l’asphaltage de cette route d’intérêt nationale sous financement de la BAD qui sera un véritable soulagement pour toute la province du Sud-Kivu.

A toute la notabilité du Sud-Kivu, aux députés tant nationaux que provinciaux, de s’investir davantage sur cette qui a un impact considérable sur la sécurité alimentaire de la population de Bukavu et de toute la province du Sud-Kivu en ce moment particulier que traverse notre pays .

Blanchard Pataoli