NORD-KIVU/ SÉCURITÉ : Plus de deux mois après que le M23 soutenu par le Rwanda règne sur Bunagana, seules le shillings Ougandais, le Franc Rwandais et le Dollars Américains y facilitent les échanges ( Témoins)

Apres plus de deux mois que le M23 occupé la cité de Bunagana, les habitants de ce coins de la RDC alertent sur le risque d’une balkanisation qui ne dit pas encore son nom.

A part les recrutements et l’entraînement des jeunes à la manipulation des armes, aujourd’hui ce sont les transactions économiques qui désormais sont effectuées en monnaies étrangères.

Seules trois monnaies facilitent à présent les échanges dans cette cité désormais entre les mains des étrangers: il s’agit du Dollars américains, du Shilling Ougandais et du Franc Rwandais.

Sur place, difficile de payer même une allumette avec les Francs Congolais. L’on serait tenter de se demander si Bunagana appartient toujours à la RDC ?

Si tout ceci ne dit rien aux autorités nationales, il y a lieu cependant d’alerter sur une grave catastrophe économique qui se dessine désormais dans la Province du Nord-Kivu.

A côté de ce phénomène, les autorités du Parc National de Virunga alertent également sur le fait que le M23 fait perdre à la RDC près de 12.500 millions USD des recettes touristiques pour cette année 2022, car l’île de Tchegera par exemple qui jadis présentée comme l’endroit idéal pour des vacances au sein du Parc national de Virunga, est aujourd’hui peu fréquentée suite à l’insécurité dans la région.

Bref, il est temps que le gouvernement Congolais mette toutes les batteries en marche avant que ce phénomène M23 ne s’enlise et prenne des proportions inadmissibles.

Jean Serge Borauzima