NORD-KIVU/ POLITIQUE : Sama Lukonde a évalué l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri plus de deux ans après sa mise en place par le Chef d’Etat

Le Premier ministre Sama Lukonde est arrivé à Goma (Nord-Kivu) dans la soirée jeudi 22 septembre 2022 en provenance de l’Ituri. A la tête d’une forte délégation du gouvernement, il poursuit sa mission d’évaluation de l’état de siège.

Le Premier ministre a échangé avec différents groupes sociaux et politiques ainsi que les autorités provinciales sur l’évolution de la situation sécuritaire sur terrain.

Rappelons qu’à sa descente de l’avion, le chef du gouvernement a indiqué devant la presse qu’il était en tournée dans l’est de la RDC depuis trois jours pour apporter aussi son soutien aux FARDC. Celles-ci sont engagées aux fronts contre les groupes armés tant nationaux qu’étrangers, qui écument cette région.

Il a, par la même occasion, présenté ses condoléances aux familles endeuillées par la guerre du M23 et compatit avec des milliers des déplacés éparpillés dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo.

L’état de siège avait été décrété par Félix Tshisekedi le 6 mai 2021 au Nord-Kivu et en Ituri, pour endiguer l’insécurité récurrente dans ces deux provinces. Ce régime d’exception a été plusieurs fois prorogée par le Parlement.

Mais, devant la persistance d’atrocités sur le terrain, l’opinion nationale est divisée. Il y a d’un côté ceux qui appellent à la levée pure et simple de l’état de siège, et de l’autre, ceux qui militent pour son maintien.

Chelsea Malaika