SUD-KIVU/ SÉCURITÉ : Vive tension ce matin à Bukavu: La population pas d’accord avec la déstabilisation des institutions de la province a pris d’assaut le bureau de l’assemblée Provinciale

La Ville de Bukavu s’est réveillée sous une vive tension, ce Mercredi 23 Novembre 2022: pneux brûlés, routes barricadées et l’Assemblée provinciale prise d’assaut.

Et pour cause, la population manifeste contre la déstabilisation des institutions provinciales qui se traduit une prétendue motion de censure que certains députés provinciaux corrompus ont déposée, motion tendant à faire partir Théo Ngwabidje Kasi et son gouvernement.

Selon notre source, ces députés provinciaux auraient reçu l’argent du Président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo qui aurait mis en jeu 300.000 $ selon cette source pour financer une quatrième motion contre le Gouvernement Ngwabidje et cela, en moins de 4 ans.

Les habitants du Sud-Kivu disent ainsi manifester pour soutenir leur Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi qui est victime de la médisance alors qu’il est déterminé à développer sa juridiction selon la vision du Chef de l’Etat.

Cette population appelle le Président de la République Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo à prendre des mesures urgentes qui s’imposent contre les ennemis et déstabilisateurs de la Province, car depuis le dépôt de la fameuse motion de censure la ville de Bukavu est devenue invivable à la suite de l’intolérance des uns envers les autres.

Olinabanji Gaston