RDC/ SOCIÉTÉ : Injures proférées contre le Chef de l’Etat: Docteur Zigabe BIGIRINAMA Henri interpelle la communauté Congolaise contre cette anti-valeur ( Tribune)

Par Le Docteur Zigabe BIGIRINAMA Henri

Depuis un certain moment,il se remarque de l’incivisme par certaines personnes de l’opposition et de la société dite « civile »;une attitude anticonstitutionnelle et contre nos us et coutumes : »des injures. »

Il est clair que la constitution garantit à tout citoyen le droit d’expression en RDC et non le droit des injures publiques qui sont prohibées par le code pénal article 74: »l’imputation dommageable ou diffamation suppose le fait d’attribuer un fait précis,de nature à porter atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne ou à l’exposer au mépris ».(Décret-Loi du 30 janvier 1940)

Chez nous les noirs(Bantu et nilotiques);le Chef est sacré et ne devrait pas être l’objet des injures à la place publique dont les médias classiques et les réseaux sociaux.

Qu’est-ce qu’on enseigne aux enfants qui ont accès aux réseaux sociaux?Voudrions-nous détruire nos enfants par des messages subliminaux avec des injures adressées au Chef de l’Etat qui représente l’image paternelle et continuer à espérer dans l’avenir une société dont le père ou l’autorité sera respectée par ses enfants ou ses subalternes ?
Le code pénal est clair!

La rédaction